Fabuleuses #3 : Nathalie Rozborski

17 février 2021

Dans l’équipe Exertier, nous avons toutes dévoré une à une le guide de Nathalie Rozborski. En le terminant, impossible de le ranger dans une bibliothèque et de passer à autre chose : on a eu besoin d’en parler, de partager sa bonne parole à toutes les femmes de notre entourage. On s’est dit que ça vous intéresserait forcément toutes. 

JE VEUX TOUT c’est un guide qui vous donnera des “clés pratiques et réalistes d’un quotidien optimisé et heureux ». Une promesse irrésistible, n’est-ce-pas ? 

 

Nathalie nous a fait l’honneur de répondre à quelques questions que voici :

Ce guide est parfait pour quiconque souhaite s’aligner et (ré)apprendre à s’accepter, s’aimer et être heureuse malgré les injonctions sociales pesant sur la femme.

Est-ce que c’est un guide que vous auriez aimé avoir entre les mains il y a quelques années ?

N.R. : “Oh que oui !

Je crois vraiment dans la notion de parrain/marraine/guide qui vous tend la main et vous accompagne.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des parents ou une grande sœur qui vous montre le chemin et vous évite quelques blessures de vie.

 

Il faut bien sûr vivre ses propres expériences, on ne peut pas se protéger de tout, mais si j’avais eu JE VEUX TOUT entre les mains plus jeune, je me serais évitée pas mal de stress, d’angoisses, de peurs irrationnelles. Assurément !”

Votre guide est rempli de valeurs de sororité et de bienveillance.

Est ce que ce sont des valeurs dont vous avez hérité ou que vous avez construites au fil de vos rencontres et expériences ?

N.R. : “Je dois avouer que je les ai construites. Quand on démarre dans la vie, surtout professionnelle, on ne sait pas toujours bien qui sont les alliés, où sont les pièges, où sont les personnes toxiques. 

Donc avec le temps j’ai appris à me constituer un cercle amical, relationnel, où l’on sait que quoi qu’il arrive, on se soutient, on se conseille, à l’abris des critiques et des mots qui blessent, qui ne font pas avancer. 

Julie la fondatrice d’Exertier fait d’ailleurs partie de mon cercle de « sœurs ».

Attention, on se dit aussi des choses fâcheuses. Mais toujours pour aider, pour faire grandir. Les critiques reçues des gens que vous aimez sont à la fois celles qui font mal, et celles qui vous font avancer. 

À ce titre, je me souviens d’un long échange avec notre autre sœur Sabrina Herlory pendant le premier confinement. On ose se dire les choses, parce que justement on s’aime, on s’aide !

Être bienveillant, ce n’est pas se dire des choses gentilles et manger des macarons ensemble, c’est être sincère, vrai, avoir une relation saine où on ne se cache pas les choses. Ça a beaucoup plus de valeur car c’est plus rare et plus difficile aussi !”

Vous parlez de conscience sociale et d’ouverture d’esprit comme valeurs essentielles pour l’accomplissement de soi.

Est-ce que la clé du bonheur pourrait être de continuer à apprendre à s’éduquer toute sa vie ?

N.R. : “Évidemment. Ouverture et curiosité sont les seules options pour faire grandir son cœur et son cerveau.

Je dis souvent : si vous sentez que vous êtes le plus intelligent de la pièce, alors c’est que vous n’êtes pas dans la bonne pièce. La vie est un chemin qui doit se vivre dans une réalité qui augmente chaque jour !”

Dans le chemin de l’alignement de soi, la base est d’apprendre à se connaître et à savoir ce que l’on veut. Rien que ça, c’est parfois un épisode de l’aventure à part entière. 

Avez-vous quelques conseils pratiques pour s'engager dans ce chemin ?

Dans le chemin de l’alignement de soi, la base est d’apprendre à se connaître et à savoir ce que l’on veut. Rien que ça, c’est parfois un épisode de l’aventure à part entière. 

N.R. : “Oui c’est LA BASE

C’est ce que je nomme dans le livre “le point A”. Le point de départ, la carte d’identité initiale.

Tous les moyens sont bons et il n’y en a pas là aussi qu’un seul. Ce que je peux dire c’est osez tout tester ! Du jardinage, en passant par le yoga jusqu’au saut à l’élastique !

Faites vous vibrer, ressentez votre corps et les vibrations. Les idées viendront comme ça !

Osez !”

L’une des phrases préférées de l’équipe Exertier dans le guide est la suivante : 

« […] réussir en copiant les codes masculins du pouvoir d’avant-hier, merci. Mais non merci. »

C’est quoi la réussite en quelques mots en 2021 ?

N.R. : “La réussite en 2021 c’est avant tout aller là où l’on veut, en respectant son moi profonde.

Il faut être respectueux, intègre vis-à-vis de soi même.”

Quels ouvrages ont pu marqué votre construction personnelle et/ou professionnelle et que vous souhaitez partager avec nous ?

N.R. : “Il y a une grosse bibliographie à la fin de JE VEUX TOUT. Si je devais en retenir un, ce serait Femmes Puissantes de LEA SALAME, car il est récent et surtout beaucoup de lectrices l’achètent en complément de JE VEUX TOUT et ça me va super bien. 

JE VEUX TOUT est la version guide, mode d’emploi pour devenir femme puissante, alors allons-y !”

    Votre panier
    Le panier est videRetour vers la boutique
    Soyez informé.e par email du retour en stock de ce produit.