Aurélie Jansem, Yasmine Auquier & Sofia Buron

8 mars : la journée internationale des droits de la femme

 

Pour ce mois de mars, l’équipe Exertier trésor des alpes a décidé de vous parler des plusieurs femmes. Pourquoi ces femmes ? Parce que nous les admirons et parce que nous pensons que leurs mots peuvent vous inspirer autant qu’ils l’ont fait pour nous.

Aujourd’hui, lisez Aurélie, Yasmine et Sofia.

Rive droite, c’est la marque de sacs la plus cool du moment qui prouve que l’on peut allier style et sens ! Leurs sacs – sublimes – sont en tissus upcyclés (elle utilise les fins de stocks de tissu ou les chutes de production de jeans) car il faut savoir que 13 millions de tonnes de textile sont jetées chaque année dans le monde, et que seulement 2 millions sont recyclées. Chez Rive Droite; c’est la fierté de pouvoir vous dire qui a fabriqué votre sac ou votre trousse : la production est faite au Maroc par des artisans que l’on aide à sortir de situations précaires. J’avoue que je possède déjà plusieurs de leurs modèles et je peux dire que j’ai carrément une petite obsession pour leurs pochettes trop jolies et trop pratiques. Derrière Rive Droite se cachent trois fondatrices : il y a Aurélie qui s’occupe de la communication, Yasmine qui gère la stratégie et Sofia à la direction artistique. Ce sont des filles d’aujourd’hui qui portent haut leurs convictions et c’est tout ce que l’on aime chez Exertier.

 

Qui êtes-vous et que représente la journée internationale des droits de la femme pour vous ?

Nous sommes Aurélie, Yasmine et Sofia, les 3 co-fondatrices de Rive Droite, une marque de sacs et accessoires mixtes pensés pour les tribus urbaines d’aujourd’hui, fabriqués à partir de matières recyclées et upcyclées par des couturiers en situation précaire, que nous aidons à devenir indépendants et à créer leur micro-entreprise.
(pour nous suivre c’est par ici)

Évidemment, quand on est féministes comme nous le sommes, on a un peu envie de pleurer quand on voit qu’il existe encore en 2020, une journée pour rappeler qu’il est nécessaire et urgent de lutter contre les inégalités faites aux femmes….
Ceci étant dit, tant que les inégalités perdureront, prenons cette journée comme une occasion de plus de remettre sur le devant le scène ce combat, et unissons-nous toutes ensemble pour faire du bruit afin que les choses avancent.

De notre côté, on se mobilise tout au long de l’année avec d’autres femmes, pour des femmes et des causes qui nous tiennent à cœur. On le fait notamment via Band of Sisters, une communauté de près 200 femmes fondée par la talentueuse Cécile Fricker-Lehanneur, à laquelle on appartient, qui promeut l’entreprenariat féminin en France et la sororité bienveillante. Avec elles on soutient la Maison des Femmes, une association fondée par la géniale Ghada Hatem qui accueille et répare à St Denis et bientôt ailleurs en France on espère, toutes les femmes vulnérables ou victimes de violence.

On a aussi développé pour le 8 mars 2020, en collaboration avec les Galeries Lafayette et Patine qui a créé un tee-shirt exclusif, une pochette « Sisters » dont les bénéfices seront reversés à la Fondation des Femmes qui apporte un soutien financier, matériel et juridique aux associations œuvrant pour les droits des femmes.

 

Qui sont vos plus grandes inspirations féminines ? 

On n’aura pas forcément chacune la même inspiration, mais je crois qu’on est toutes les 3 ok pour dire que les femmes qui nous inspirent le plus sont celles qui nous entourent. On a la chance de rencontrer depuis la création de Rive Droite, beaucoup d’entrepreneuses qui ont créé des marques de beauté, de mode, de déco, des fleuristes, etc. des business hyper variés et engagés qui veulent chacun à leur niveau avoir un impact positif sur le monde dans lequel on vit. Ce sont elles qui nous donnent beaucoup d’énergie et beaucoup d’idées. On se soutient, on s’entraide, on se marre, on se remonte le moral parfois… bref c’est hyper riche et nécessaire !

Mais s’il faut citer une inspiration, il y a une femme qui compte beaucoup pour nous 3 : c’est Nathalie Rozborski, la DG de Nelly Rodi, une agence de conseil spécialisée dans les industries créatives. C’est notre bonne « fée », elle nous a appris la sororité, mais aussi donner certaines clés pour bien évoluer dans ce milieu entrepreneurial. C’est une magnifique rencontre, une femme hyper inspirante qui mène plusieurs activités de front tout en restant hyper disponible et généreuse pour les autres.

 

Quelles ont été les difficultés en vous lançant dans votre vie professionnelle et comment les avez-vous contournées ?

Plus que tout, la solitude a été une vraie difficulté quand on s’est lancées pour créer Rive Droite : la solitude face à notre projet et nos convictions quand on remuait toute la région de Casablanca pour trouver notre sourcing de coton recyclé et de chutes industrielles de denim, la solitude face aux banques, la solitude face à soi-même lorsqu’il s’agit de prendre des décisions hyper stratégiques. Bref, la solitude de l’entrepreneur n’est pas un mythe (même si on est 3, d’ailleurs on admire les gens qui se lancent seuls, franchement bravo !), et c’est pour ça qu’il est fondamental de rencontrer le plus possible d’autres entrepreneurs notamment.

C’est d’ailleurs pour lutter contre cette solitude qu’on s’est rapprochées de réseaux de femmes comme Band Of Sisters car il rassemble des femmes qui partagent les mêmes problématiques de business et parfois des freins comme la non confiance en soi, le syndrome de l’imposteur etc… Parfois, on se retrouve autour d’ateliers de développement personnel organisés par Band of Sisters pour nous aider à avancer ensemble, sans jugement. Ça fait un bien fou !

 

Quel est votre conseil ultime pour équilibrer vos vies de femmes et votre travail ?
Ahhh la question qui tue !!!
Après avoir longtemps (mais vraiment très longtemps) cherché comment cloisonner et équilibrer nos vies personnelles et nos jobs, on a lâché l’affaire. Et depuis c’est une libération absolue !

Quand on est entrepreneuse et qu’on a lancé sa boîte, il n’y pas de séparation entre son job et sa vie de femme ou sa vie de famille. Tout est mélangé, et c’est cool. Dans notre cas, c’est d’autant plus mélangé que Yasmine et Sofia sont sœurs, Aurélie et Yasmine sont amies de longue date, bien avant d’être associées. On ne peut pas faire pire comme non séparation !

Du coup, c’est beaucoup plus reposant d’admettre cette porosité des frontières que de lutter pour chercher cet équilibre. Bien sûr, il est nécessaire de se ménager des moments pour soi, pour se ressourcer (yoga, méditation, week-end au vert, seule, en famille ou entre copains… bref ce qu’on veut et qui nous fait du bien mais s’accorder un truc juste pour soi régulièrement). Et si pendant ce truc juste pour soi, on pense au boulot, on y pensera différemment, ce qui pourra permettre de dénouer des situations complexes par exemple.

Petite précision ceci dit : on fait genre « on gère ça hyper bien depuis hyper longtemps » mais pour être honnête, cette révélation date d’il y a quelques jours à peine. On la doit d’ailleurs à une entrepreneuse qu’on admire beaucoup : Clara, la fondatrice de la très jolie marque de lingerie Ysé, avec qui on dinait récemment et qui, pour décrire cette situation, parlait de « déséquilibre équilibrant ». Alors on la cite aujourd’hui pour dire que notre équilibre, finalement, on le trouve dans « ce déséquilibre équilibrant » !
Vous nous suivez ? On espère qu’on ne vous a pas trop perdues…

 

 

Julie Exertier

L’actualité de Rive Droite :
1ere Collection Capsule « Velvet » en velours upcyclé qui sortira le 6 mars sur notre site.

Collection de yoga créé en collab avec Lili Barbery dispo ici.

Lancement de la collection Spring 20 fin mars 2020.

Collaboration « Sisters » Galeries Lafayette x Patine x Rive Droite en exclusivité aux Galeries Lafayette à l’occasion de la Journée de la femme. Les bénéfices iront à la Fondation des Femmes.