Espèce menacée.

La première campagne de crowdfunding d’Exertier.

Nous sommes fiers et ravis de vous annoncer notre toute première campagne de financement participatif avec un projet  d’économie circulaire en Savoie… pour sauver (tous ensemble) les abeilles. Rendez-vous le 30 juin prochain sur la plateforme de crowdfunding Ulule.

L’Esprit des Alpes françaises capturé dans des soins cleans et engagés

Exertier, trésor des alpes est une maison de beauté française fondée par Julie Exertier qui cultive, transforme et formule ses ingrédients signatures. Exertier, c’est avant tout une histoire d’amour pour les Alpes et ses trésors d’altitudes.

Depuis 2016, la marque est une des pionnières du mouvement de la Clean Beauty en France. Nos soins visage bannissent de leurs formules les ingrédients superflus et controversés.

Julie Exertier a mis au centre de sa démarche le respect de la nature et de la montagne. Ces piliers, elle les partage avec Élodie et David, deux agriculteurs savoyards responsables de la Ferme de Losse à Traize, en Savoie, formés en permaculture chez Terre et Humanisme. Ensemble, ils créent des synergies incroyables entre les fleurs, les plantes et le maraîchage. L’humain, la nature et les animaux vivent en parfaite harmonie.

 

Un bilan alarmant

En 30 ans en Europe, plus de 75% des insectes volants ont disparu depuis l’arrivée des pesticides néonicotinoïdes. Chaque année en France, c’est 300 000 essaims d’abeilles qui disparaissent. En 2018, le Sénat affirmait que 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année.

Si l’on mentionne fréquemment les prédateurs naturels de l’abeille comme le frelon asiatique et le Varroa (acarien parasite), c’est bel et bien l’action humaine qui porte la plus grande responsabilité dans le déclin des colonies d’abeilles. Les pesticides et engrais utilisés partout dans le monde sont un fléau pour l’activité apicole.
Ce bilan est catastrophique pour la biodiversité, mais également pour la vie humaine. Les abeilles sont le troisième animal le plus important pour l’agriculture car avec 80% des espèces végétales (herbes sauvages, arbres fruitiers, cultures oléagineuses, protéagineuses, maraîchères, crucifères, alliacées, etc.) qui dépendent de la pollinisation, on prend vite conscience de l’importance des abeilles dans notre alimentation.

La résolution Exertier

 

Aux côtés d’Élodie et David, nous lancerons le 30 juin prochain un projet d’économie circulaire made in France (et made in Savoie) pour sauver les abeilles. Vous pourrez alors pré-commander un tout nouveau produit Exertier sur la plateforme Ulule.  Nous gardons le secret de ce produit pour l’instant, mais une chose est sûre : il va vous plaire ! Nous avons vraiment hâte de vous le présenter.

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour suivre toutes les actualités concernant cette campagne à venir.

Ensemble, agissons !

Qu’est ce qu’un financement participatif ?

“Le financement participatif (ou crowdfunding) est un échange de fonds entre individus en dehors des circuits financiers institutionnels, afin de financer un projet via une plateforme en ligne.”

Plus concrètement, il s’agit d’acheter en ligne un produit afin de financer sa production ainsi que les actions qui l’entourent.

Pourquoi passer par une campagne de financement participatif ?

Exertier est une marque qui se veut en constante progression. En plus de proposer des soins efficaces de qualité, nous voulons agir à notre échelle sur la préservation de l’environnement. Si l’on a décidé de faire cette campagne, c’est parce que le produit que nous allons lancer est très particulier. Il est porteur d’une cause qui nous tient énormément à coeur autour de laquelle nous aimerions rassembler un maximum de monde afin que nous ayons, ensemble, un impact large et durable. Seule une campagne de financement participatif peut nous offrir ce large public.

Un financement participatif est la façon la plus sécurisée de lancer un projet en collaboration avec notre communauté. Nous avons choisi la plateforme Ulule, première dans son domaine en France, qui est un tiers dans lequel nous savons pouvoir accorder une confiance totale.

Pour nous aider à concrétiser le projet, vous aurez bientôt l’opportunité de pré-commander notre nouveau produit (seul ou en lot avec vos produits Exertier préférés) sur la plateforme de financement participatif.

Mais pour qu’un projet de la sorte fonctionne, nous avons aussi et surtout besoin de le faire connaître. Il y a des actions simples et concrètes qui nous aideront beaucoup à accomplir nos objectifs :

  • Pré-commander notre tout nouveau produit qui sauve les abeilles dès le 30 juin sur Ulule
  • Envoyer un SMS à tous ses contacts
  • Envoyer un email à tous ses contacts
  • Mettre son profil Facebook et/ou Instagram aux couleurs de notre campagne
  • Partager les posts de notre campagne
  • En parler autour de soi 

 

Alors, prêts à sauver les abeilles ?

 

De la montagne à votre visage

Julie Exertier, plantation d'orchidée à la Ferme de Losse en Savoie

Découvrez l’histoire d’Exertier, ce qui a guidé et nourrit l’esprit de Julie à la création de notre marque de soins transparente et engagée au sourcing irréprochable ;  de la montagne à votre visage.

 

« Clean? Green ? 95/100 sur Youki, 04/20 sur Compo Beauty mais un ✅ sur Je choisis quoi ? Par contre la fille au 200k followers a dit que cette huile de perlinpinpin lui avait fait perdre 10 ans en 2 heures (bizarre, j’aurais juré qu’elle avait 20 ans). »

 

Dans cette quête de l’hyper-information (amplifiée à la fois par les crises sanitaires et alimentaires) le consommateur certes très renseigné grâce aux multiples sources disponibles sur internet peut parfois perdre ses repères face au discours des marques et de ceux qui prétendent tout décrypter. Mais au fond, que sait on de plus sur un produit une fois qu’on l’a scanné ? Pas grand chose. Pourtant, selon le rapport Global Corporate Sustainability partagé par Nielsen, 66% des consommateurs se disent prêts à payer plus pour des marques durables et transparentes.

Lorsque j’ai lancé le projet Exertier en 2014 je n’avais aucune expérience dans le monde de la cosmétique (si ce n’est d’être une acheteuse de beauté compulsive jamais satisfaite). Je pensais sincèrement que ce serait facile de lancer une marque et qu’il me suffisait d’aller voir un laboratoire pour lancer des produits en quelques mois. Mon idée première était de proposer des ingrédients des alpes françaises rares et précieux, de vrais trésors à partager.

Des ingrédients véritables trésors des Alpes

Mon premier coup de coeur fut le Sabot de Venus, cette orchidée de Tarentaise dont ma grand-mère adorait me raconter la légende.
Mais cette plante n’avait jamais été exploitée en tant qu’ingrédient cosmétique … et là, la galère commence : trouver quelqu’un qui sait (et qui a le droit de) la cultiver, créer un procédé d’extraction en partant de zéro et identifier des principes actifs à exploiter dans cet extrait. Pendant 18 mois, j’ai rencontré des agriculteurs, des pharmaciens spécialistes des plantes rares, des chercheurs, des ingénieurs cosmétiques, des formulateurs…
Pendant ces mois de douleur d’apprentissage accéléré, j’ai compris que oui, la composition des ingrédients d’un soin était importante mais que le sourcing de ces ingrédients l’était tout autant. Dans le monde de la beauté, la nécessité d’une traçabilité accrue influencée par l’alimentaire, correspond aussi à la demande croissante de formulation naturelle qui transforme le paysages des marques depuis ces dix dernière années.

Quelques mois après le lancement de notre gamme de soin l’Or de l’Orchidée, je rencontre par hasard un apiculteur passionné qui cultive un miel d’une pureté incroyable à Courchevel ! Forte de mon expérience pour l’extrait d’orchidée et après avoir validé un cahier des charges avec mon comité scientifique, je lance un nouveau procédé d’extraction exclusif à partir de ce miel de haute montagne ultra riche en sucre : Le Miracle du Miel. La gamme est tout de suite un succès et renforce mon idée de voir plus loin que le produit. La cosmétique est un énorme acheteur de matières premières naturelles, alors pourquoi ne pas créer un pont entre l’agriculture locale et la cosmétique ?

Agriculture et Cosmétique

La finalisation de cette idée arrive en 2018 avec le projet de la Ferme de Losse à Traize sur la terre historique de ma famille en Savoie. La rencontre avec David et Elodie est déterminante. Ils ont quitté leur vie de citadins pour un retour vertueux à la terre. Elodie s’occupe avec amour de la chèvrerie et David est une sorte de génie botanique formé en permaculture chez Terre et Humanisme. Ensemble, ils créent des synergies incroyables entre les fleurs, les plantes et le maraichage. L’humain, la nature et les animaux y vivent en parfaite harmonie.

J’avoue que j’ai longtemps cherché le WHY d’Exertier… des soins locaux (sympa), des soins clean (la base), des soins efficaces et sensoriels (c’est la moindre des choses), une conscience environnementale (je crois que des compagnies pétrolières écrivent aussi ça sur leur site internet). Mais quand je viens à la ferme, que je discute avec David sur ce qu’on donne à la nature et ce qu’elle nous rend au centuple, que je vois lentement mais surement nos orchidées pousser… Je me dis que cette harmonie naturelle, nous nous devons de la recréer dans nos cosmétiques. Et si à notre échelle, nous arrivons à inventer un cercle vertueux de consommation et bien c’est sûrement la meilleure raison que je peux avoir pour me battre chaque matin à faire grandir mon entreprise… et continuer simplement à faire découvrir nos trésors des alpes : de la montagne à votre visage.

Julie Exertier

Auto-massage relaxant “comme au spa” de Nina

Huile des Cimes, Huile sèche parfaite pour un massage du visage

AUTO-MASSAGE DU VISAGE RELAXANT

 

Il y a quelques semaines, Nina et Julie vous montrait en live Instagram des techniques d’auto-massage relaxant “comme au spa”. En voici un résumé pour que vous puissiez vous faire du bien à tout moment.

L’auto-massage du visage à de nombreuses vertus : déjà, il vous offre une petite pause de bien-être dans vos journées et semaines chargées. Il est également stimulant et détoxifiant. Il améliore la circulation sanguine et libère les tensions accumulées au cours d’une journée. Pile ce qu’il vous faut si vous avez l’impression de faire deux ou trois journées en une !

Nina vous a préparé une initiation à la technique d’auto-massage et vous assure que du bout de vos doigts et en quelques minutes, vous allez pouvoir faire des merveilles !

Dans un premier temps, prenez connaissance de ces quelques instructions générales à suivre pour les mouvements décrits ci-dessous :
– Chaque mouvement est à répéter 5 fois au minimum. Si vous avez le temps et que vous avez envie de recréer un bien-être “comme au spa”, allez jusqu’à 10 fois par mouvement (ou même plus, en fonction des zones que vous souhaitez travailler).
– Mais, il vaut mieux travailler avec une pression ferme et tonique car c’est au niveau musculaire que l’on agit pendant ces massages mais vous être libres d’adapter la pression et la vitesse à vos besoins.

Application

Préparez votre visage en effectuant des petits mouvements de tapotements de haut en bas pour relâcher les muscles. Il est important de bien maintenir la peau sinon la peau peut “faire des plis”. Prêtez bien attention à ce point car, si vous répétez ces mouvements quotidiennement sans maintenir la peau, vous risquez de marquez votre visage de nouvelles rides ou ridules (plutôt contreproductif, donc).

Pour plus de confort, appliquez une à deux gouttes d’une huile visage qui évitera les frottements et rendra le moment encore plus sensoriel et plus agréable.

Le cou

L’étape du drainage lymphatique dans la zone du cou est essentielle pour évacuer les toxines du visage :
1. Du bout de vos doigts, massez les ganglions de chaque côté.
2. Joignez vos deux mains (paume contre paume), partez du centre du cou et lissez votre cou en terminant le mouvement au niveau des trapèzes en balancement. Ce mouvement affine votre visage en lui donnant de la structure et une meilleure définition.
3. Dernière étape pour le cou : le stretching musculaire. Maintenez les tissus à l’aide d’une main et lissez avec l’autre de bas en haut.

 

L’oval du visage

1. Formez un coeur avec vos doigts en plaçant les pouces sous le menton. Lissez l’oval de votre visage jusqu’au niveau du lobe des oreilles en maintenez les tissus quelques secondes. Pour ce mouvement, il faut pincer la peau.

2. Répéter la même gestuelle mais avec la paume de la main. Mettez les mains en V et lissez.

3. Pour agir sur un double menton ou un manque de tonicité sur cette zone, placez vos pouces sous le menton et faites des mouvements de l’avant vers l’arrière.

Les lèvres

1. Pour agir sur les rides des commissures des lèvres (“abaisseur du sourire”), placez 2 doigts et partez de la base du menton vers la commissure des lèvres avec une pression ferme (vous devez sentir l’os). Alternez main droite et main gauche pour un mouvement continu.
2. Atténuez les rides et les ridules de la lèvre supérieure en plaçant vos deux index face à face au dessus de la bouche et en étirant de chaque côté.

Les joues

Pour redonner du volume à cette zone, pincez la joue avec le pouce et l’index en partant de la base des commissures des lèvres et en allant vers les tempes.

Les pommettes

Pour toutes celles et ceux qui ont le sillion nasogénien marqué par le temps et qui veulent en atténuer les traces, Nina vous conseille de travailler les pommettes car ce sont elles qui, en perdant leur tonicité, vont créer un pli et ainsi une ride. Placez le pouce sous l’os de la pomette et placer l’index au-dessus de la pommette et créer un pincement jusqu’aux tempes.

 

Les yeux

1. Pour les “pattes d’oie” : positionnez index et majeur sur chaque temps et effectuez comme une petite marche avec vos doigts (cela travaille les petites ridules). Ensuite, étirez la zone.

2. Pour le relâchement de la paupière supérieure : pincez vos sourcils à l’aide de vos doigts et lisser en effectuant des mouvements circulaires délicats en partant du haut de vos sourcils jusqu’aux cernes. Ce mouvement est parfait pour évacuer les tensions et se détendre.

3. Pour ouvrir le regard : maintenez la peau et étirez votre front à l’aide d’une main et lissez le sourcil (sur l’os) pour repulper.

Le front

1. Effectuez un lissage à l’horizontale dans un sens puis dans l’autre

2. Placez vos index au centre du front et étirerz le muscle en partant de chaque côté.

3. Placez vos deux doigts sur le milieu de votre front, effectuez des mouvements de zigzag à l’horizontal en partant d’un côté à l’autre. C’est un mouvement efficace pour détendre les lignes du front et relâcher les muscles.

 

Maintenant, vous avez les clés pour vous faire une véritable séance de massage “comme au spa” à la maison ! Planifiez un moment dans votre journée, éloignez votre téléphone et massez-vous !

 

 

Que changer dans sa routine d’été ?

Pourquoi changer sa routine quand arrivent les beaux jours ?

 

En été, à l’image de notre garde robe, on a envie d’alléger notre Vanity Beauté. Vivent les crèmes aux textures légères, les brumes rafraîchissantes et les filtres solaires ! Mais attention, le Soleil, la chaleur, les baignades, les cocktails et des barbecues… tout ces facteurs agressent la peau et il faut savoir la protéger en conséquences. Alors, quels changements faut-il faire dans sa salle de bain pour mettre à jour sa routine d’été ?

Nos conseils pour adapter votre routine de soin à la saison d’été, pour se protéger et se faire plaisir !

On garde notre double-nettoyage le soir

Vous en avez peut-être marre de nous l’entendre répéter mais c’est important… Le double-nettoyage de la peau est doux, convient à un grand nombre de peaux et permet de maintenir une peau belle et surtout saine dans le temps. Il est tout simplement essentiel ! D’abord, le double nettoyage permet d’éliminer tous les résidus indésirables de votre visage (que ce soit le maquillage, le sébum en excès, les particules de pollution ou les SPF). Ensuite, il prépare la peau aux soins qui le suivront. Enfin, il permet à la peau d’être parée à se régénérer d’elle-même sans encombre pendant la nuit.

Donc, on utilise toujours une huile bio préssée à froid (choisie en fonction de son type de peau) ou un lait démaquillant doux (comme notre Lait de Beauté par exemple). Puis, on opte pour un nettoyant que l’on choisira non-agressif et surtout pas décapant. Retenons que la clé de cette étape de double-nettoyage est de respecter sa peau et sa barrière hydro-lipidique (et surtout pas de la casser).

Pour parfaire son démaquillage ou nettoyage, on utilise une Lotion de Soin qui ré-équilibre tous les types de peaux, hydrate et prépare la peau pour les soins à venir. Quelle chance pour vous, notre Lotion de Soin est de retour en stock. La Lotion de Soin est la première source d’actifs de votre rituel quotidien. Ce soin combine la légèreté d’une lotion avec la puissance d’une essence. Elle capitalise sur les vertus exceptionnelles de l’actif star l’Or de l’Orchidée qui protège votre peau du stress oxydatif. Associée à l’acide hyaluronique pur et végétal, elle exerce une action hydratante complète et une action de régénération cutanée grâce au pro-collagène. La lotion prépare votre épiderme et optimise les bienfaits des produits de votre routine. Pré-commandez la à tarif préférentiel !

On oublie surtout pas de s’hydrater

Quand il fait chaud, nous ressentons automatiquement le besoin de boire. C’est un besoin que notre peau a aussi et qu’il est important d’écouter. Il est extrêmement important de boire de l’eau tout au long de la journée. Si les effets de notre hydratation intérieure sont drastiques sur notre peau, il est important et essentiel de l’hydrater de l’extérieur. Notre épiderme, en été, est dirrectement affecté par les rayons du soleil et la sècheresse. Donc, pour y pallier, on adopte un sérum hydratant qui fera du bien à notre peau sur le long terme. Notre Sérum Éclat Intense a l’avantage d’armer la peau pour qu’elle assure d’elle-même et sur le long terme sa production d’acide hyaluronique et ainsi son hydratation.

Les astuces de l’équipe Exertier pour boire plus en journée : l’eau aromatisée au concombre, à la menthe ou aux tranches de citrons. Grands buveurs de thé que nous sommes dans l’équipe, nous ne changeons pas nos habitude en été et préfèrons le thé vert aux fruits ou fleurs froid. Soit en infusant à froid pendant longtemps ou bien en infusant à chaud et en laissant refroidir. Les plus combattifs d’entre nous continuent à boire leur thé chaud, car il désaltère plus efficacement même s’il accentue la sensation de chaleur. Certains d’entre nous ont gradué leur gourde pour se fixer des objectifs à boire par heure ou par demi journées !

 

On se protège du soleil

On ne le répète jamais trop : se protéger du soleil est obligatoire lorsque l’on veut garder une belle peau. D’abord, c’est plus sain de protéger sa peau des rayons du soleil. Ensuite, l’exposition trop intense au soleil est responsable d’apparition de tâches pigmentaires, de rides et ridules et de déssèchement. Protégez-vous !

Dans l’équipe, on recommande vivement les soins solaires de SeventyOne Percent qui prennent soin de votre peau et de notre environnement. Mention spéciale pour leur Huile Solaire sèche SPF30  aux huiles végétales et aux filtres organiques : un pur bonheur sensoriel !

Lisez : Qu’est ce qu’une bonne protection solaire ? 3 questions à Raphaël Vannier, co-fondateur de SeventyOne Percent

On se met aux couleurs de l’été

Même si ce n’est pas essentiel car une bonne protection est un SPF dont on renouvelle l’application fréquemment, on peut passer au maquillage protecteur quand arrivent les beaux jours. Julie aime beaucoup la poudre PurePressed Base SPF20 de Jane Iredale (disponible chez OhMyCream). Le grand point positif de cette poudre est qu’elle se vend en recharges et donc que son boîtier est réutilisable.

Comment vous parler de couleurs d’été sans mentionner nos chouchous du make-up “aussi green que stylé” : ALL TIGERS. Rouges à lèvres extra-longue tenue, vernis naturels et vegans et des gloss, leur nouveauté estivale…

On nourrit et répare

Après une exposition au soleil (qui, ne l’oublions pas, doit toujours se faire en étant protégé à l’aide d’un SPF), la peau est assoifée et parfois même abîmée. Notre astuce cocooning après-soleil est une cure d’hydratation au Masque Soin. Vous pouvez appliquer une fine couche de notre Masque sur votre visage ou sur une partie du corps qui aurait été touchée par les rayons du soleil et laisser poser toute la nuit. Le miel a de grandes vertus apaisantes, calmantes, hydratante, nourrissantes et cicatrisantes (rien que ça !).

 

Et pourquoi pas…

Compléter sa routine d’été avec des compléments alimentaires qui redonne un coup d’éclat à notre teint pour un bel effet “sans maquillage”. Nous on a testé et aimé la cure Éclat-Absolu de chez D-Lab Nutricosmetics. Gros point fort : elle éxiste sous un format classique en gélulles mais elle existe aussi en petites gommes fruitées légèrement sucrées ; on fait du bien à notre teint et à notre moral !

Se passer une brume fraîche par dessus le maquillage en journée. Julie conseille un grand classique : la brume Hydrabio de Bioderma.

Se mettre au Glowy Skin Gym pour un super teint, des traits raffermis et une peau en pleine santé. Les jours sont plus longs, prenez le temps de vous masser au Gua Sha avec notre ultra sensorielle Huile des Cimes. Retrouvez notre tutoriel auto-massage du visage en cliquant ici. Il ne vous reste qu’à choisir : plutôt Gua Sha French Glow, ou plutôt Gua Sha French Aging ?

 

Alors, quelle sera votre routine d’été ?

Qu’est ce qu’une bonne protection solaire ?

Raphaël Vannier, co-fondateur de SeventyOne Percent

3 questions à Raphaël Vannier, co-fondateur de SeventyOne Percent

Vous connaissez le mouvement crée par Exertier du French Aging : un mouvement qui accompagne les femmes pour qu’elle s’assument et rayonnent. Pour être au top à tout âge, une bonne protection solaire est de mise. Nous avons posé pour vous trois questions à Raphaël Vannier, le co-fondateur de SeventyOne Percent, la référence clean des protections solaires !

 

Quelle importance y a-t-il à porter une protection solaire ?

Chez SeventyOne Percent, nous n’aimons pas beaucoup aborder le sujet du solaire en parlant de danger, préférant un discours positif sur les enjeux du choix d’une protection solaire adaptée à l’ensoleillement, son environnement et son type de peau.

Le marché du skincare est assez mature aujourd’hui pour savoir qu’une exposition au soleil, peu importe le phototype, sans protection efficace engendre des coups de soleil douloureux mais surtout à long terme des risques de cancer (mélanomes, carcinomes) et un vieillissement cutané accéléré. Pas cool donc.

Cela dit, les marques ont un rôles très important à jouer dans la pédagogie autour de la protection solaire car même si les dangers sont bien réels, c’est en général les jeunes qui ne font pas attention à leur exposition. À nous de trouver les bons messages !

 

 

Raphaël Vannier, co-fondateur de SeventyOne PercentQu’est ce qu’un SPF engagé ?

Très bonne question ! Un SPF engagé, c’est n’est pas qu’une formule mais un produit fini.
Le packaging, la qualité, le lieux de fabrication, la provenance des matières premières, la mission de la marque qui le commercialise… L’engagement, c’est un combat et des convictions qui s’applique à chaque étapes de la vie d’un produit et qu’on applique dans la mesure du possible.

Pour répondre à la question et parler formule, le parti pris de SeventyOne Percent pour une protection solaire engagée, se base sur 2 critères majeurs : le choix des filtres et la résistance à l’eau.

En effet, au delà de l’efficacité des produits solaires et de la nécessité de proposer des ingrédients Clean Beauty nous devons prendre en compte l’impact des produits solaire sur l’environnement.
En tant que surfeurs, le respect de notre terrain de jeu est un de nos pré-requis incontournable depuis toujours.

Il est très difficile de s’y retrouver pour les consommateurs aujourd’hui donc il faut opter pour un discours clair et évolutif, car si ne pouvons pas prétendre préserver les océans nous pouvons essayer de minimiser au maximum notre impact.

Un choix de filtres identifiés comme CLEAN par l’industrie pour les consommateurs comme pour les écosystèmes marins ainsi qu’une très forte résistance à l’eau pour minimiser la dilution du produit dans l’eau.

 

Cela dit, il existe d’autres besoins solaires qui ne demande pas le même type de formulations. Par exemple, le 100% minérale n’est pas pour tout le monde la meilleure option pour une journée au bord d’une piscine. Il existe des SPF plaisirs, clean beauty et engagés de la plage à la ville.

Comment bien choisir sa protection solaire ?

Mes recommandations pour bien choisir un produit solaire seraient :

Évitez les filtres :

À repérer dans les compositions : oxybenzone, octinoxate et octocrylène. La première substance, aussi appelée benzophenone-3, est utilisée comme filtre ultraviolet et suspectée d’être un perturbateur endocrinien. La seconde, appelée en français Ethylhexyl Methoxycinnamate. Le troisième, allergisant est aussi suspecté d’être un PE.

Pas de nanoparticules !

On croise parfois des produits solaires 100% filtres minéraux qui ne laisseraient aucune trace blanche. C’est le bénéfice des nano-particules …mais les risques pour la santé et le blanchiments des coraux sont bien réels. attention aux promesses marketing superflux.

Coté indices

Privilégiez la très haute protection et la haute protection soit des indices allant du SPF50+ à SPF30.

Pas de cosmétophobie

N’ayez pas peur des filtres chimiques ou des complexes de filtres minéraux + organiques. Ils couvrent un large spectre UVA/UVB et offre une sensorialité et un fini que les filtres minéraux ne pourront pas offrir à l’heure actuelle. En revanche, privilégiez les filtres minéraux pour les activités aquatiques.

Choisissez…

Des produits (très !) résitants à l’eau et appliquez votre produits solaire avant de vous exposer ! C’est la base.

Niveau textures…

Pour les textures, elles correspondront à vos besoins. Les invisibles commes les huiles sont des produits plaisirs pas vraiment destinés à la baignade et les finis plus blancs et/ou colorés comme nos sticks (qui peuvent être un obstacle pour certain(e)s) sont aussi des symboles qui mettent en avant vos convictions en tant que consommateurs #PRIDETOPROTECT !

 

Vague océan seventyonepercent

Retrouvez SeventyOne Percent sur Instagram

Notre Lotion de Soin clean est de retour !

Beaucoup d’entre vous l’attendait : notre Lotion de Soin est de retour !

 

 

Les adeptes de notre Lotion de Soin clean et efficace peuvent la pré-commander en cliquant ici (et bénéficier de -15%) et les convaincus peuvent pré-commander 2 lotions en cliquant ici (et bénéficier de -20%).

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, et pour ceux qui veulent s’assurer qu’elle est toujours aussi parfaite, cette Lotion de Soin, voilà quelques détails :

Notre Lotion de Soin revient, encore plus clean, encore plus verte, encore plus efficace.

Qu’est ce qui a changé ?

Notre Lotion de Soin dans son ancienne version était un best-seller. Mais chez les Exertier, on sait qu’on peut faire toujours mieux. Julie et son équipe ont donc décidé d’améliorer ce soin.

Cette nouvelle version de la Lotion de Soin est :

🧴 Un booster entre lotion et essence

💧 Encore plus concentrée en Acide Hyaluronique

🌱  Encore plus clean et toujours naturelle (98% d’ingrédients d’origine naturelle)

✨  Encore plus efficace (concentrée comme une essence, elle prépare la peau et booste les soins qui la suivent)

♻️  Encore plus verte avec un emballage en verre facile à recycler

✋  Encore plus simple d’utilisation

Un nouveau produit de votre routine Exertier ?

Pas vraiment, en fait ! La lotion est une étape de la routine que nous proposons depuis longtemps chez Exertier. Simplement, cette nouvelle Lotion de Soin disponible en pré-vente est une amélioration de notre lotion précédente.

Les ingrédients qui ont fait le succès de notre Lotion de Soin restent les mêmes.

Ingrédients de la Lotion de Soin

Elle capitalise sur les vertus exceptionnelles de l’actif star l’Or de l’Orchidée qui protège votre peau du stress oxydatif. Associée à l’acide hyaluronique pur et végétal, elle exerce une action hydratante complète et une action de régénération cutanée grâce au pro-collagène.

Pourquoi inclure une Lotion de Soin dans sa routine ?

La lotion est une étape immanquable des routines skincare asiatiques de layering. C’est le geste fondamental entre le nettoyage et les soins de la peau. La lotion est également la clé de voute d’un cercle vertueux de la peau : plus la peau est hydratée, plus elle s’hydrate d’elle-même.

Donc, nous avons pensé la Lotion de Soin comme un ré-équilibrant combinant la légèreté d’une lotion avec la puissance d’une essence : ce soin parfait le nettoyage de la peau en éliminant les dernières impuretés (pollution, maquillage, calcaire) qui échappent au nettoyage tout en préparant la peau à recevoir les soins suivants et en boostant leurs effets.

En résumé, c’est est une étape entre le nettoyage et le soin (sérum ou crème) qui permet d’assurer l’efficacité des produits de votre routine.

À qui convient la Lotion de Soin ?

Notre Lotion de Soin convient à toutes les peaux. Elle hydrate les peaux sèches et ré-équilibre les peaux mixtes.

Comment utiliser la Lotion de Soin ?

Appliquez matin et soir sur le visage et le cou avant votre sérum ou crème. Prélevez une petite quantité dans le creux de la main puis faire pénétrer par légers tapotements.

 

Pré-commandez votre Lotion de Soin et bénéficiez de -15%

Pré-commandez 2 lotions et bénéficiez de -20%

 

La Lotion de Soin sera livrée fin juin 2020.

Le miel, cet incontournable de la cosmétique

Selon certaines sources, dans la mythologie de l’ancienne Égypte, « les abeilles sont nées des larmes du Dieu solaire Rê. En tombant sur le sol, elles se transformèrent en abeilles, qui construisirent des rayons et fabriquèrent du miel pour le bien-être des hommes ». Quoiqu’il en soit, si les égyptiens ont légué à l’humanité des traces de leur usage ritualisé et honorifique du miel, nous le connaissons bien plus démocratisé aujourd’hui.

En crème, sérum, masque, soin capillaire, cosmétiques faits-maison ainsi que dans nos assiettes… Le miel est très populaire pour ses bienfaits.

Quels sont exactement les vertus de cet Or des Abeilles dans nos soins cosmétiques ?

Les vertus du miel en cosmétique

Le Miel est un Hydratant hors-pair

Il hydrate et nourrit la peau. Le miel contient souvent une belle teneur en eaux florales naturelles, ce qui le rend très hydratant. Par ailleurs, il est d’une grande richesse en fructose. C’est ce qui confère à la peau la capacité de retenir les molécules d’eau et de maintenir son hydratation naturelle sur le long terme. Le miel est évidemment très agréable sur la peau : il recouvre et nourrit l’épiderme. Il donne cet effet « doudoune » qui fait de lui l’ingrédient « cocooning » par excellence. Cette hydratation couplée à la nutrition redonne souplesse et douceur à la peau.

Le miel est un Apaisant prodigieux

Cet or en pot qu’est le miel est, depuis longtemps, utilisé pour apaiser les inflammations et les plaies. On l’utilise d’ailleurs sous certaines formes en médecine. Mais, même dans notre vie quotidienne, nous pouvons nous armer de cet indispensable de la trousse de toilette. Avec le miel, vous pouvez, par exemple, apaiser les démangeaisons du cuir chevelu (le miel répare également les cheveux secs et ou abimés) et fonctionne aussi très bien sur les irritations de la peau comme l’eczéma.

Le miel est un Cicatrisant fantastique

Le miel est très riche en nutriments (que ce soit en vitamines, minéraux ou oligoéléments). Ceux-ci favorisent grandement la cicatrisation. C’est pourquoi le miel est reconnu pour être un excellent réducteur de cicatrices.

Le miel est un Nettoyant fabuleux

Le miel a des propriétés détoxifiantes. Il contient une enzyme qui synthétise le peroxyde d’hydrogène (une substance anti-bactérienne) et son pH est acide : il atténue donc le développement de nombreux micro-organisme, c’est l’idéal purifiant des peaux à problèmes. On y trouve aussi des enzymes naturels qui nettoient et détoxifient la peau et ses pores. Il nettoie donc certes, mais il nettoie en douceur.

C’est justement grâce à cette douceur que le miel s’adapte parfaitement aux peaux sensibles et qu’il constitue un allié incontournable des peaux fragilisées.

 

La qualité du miel

Le lieu de récolte du miel est un facteur essentiel à la determination de la qualité de celui-ci. Dans la mesure où le miel bénéficie des conséquences caractéristiques de l’environnement dans lequel les abeilles ont butiné, il est d’une grande importance de s’assurer des bonnes conditions de production d’un miel. Les nutriments des sols auront un impact sur la qualité des fleurs que les abeilles butinent.  Ainsi, c’est tout l’environnement des ruches qui définit la qualité finale du miel.

 

Soin Miracle du mielLe Miracle du Miel Exertier

Les ruches Exertier sont en pleine altitude savoyarde. Le miel présent dans nos soins est produit là où l’abeille est toujours souveraine et jamais menacée. C’est un miel de haute montagne aux propriétés exceptionnelles. La diversité pollinique dont les abeilles jouissent lui confère sa richesse en acides aminés, sa teneur en oligo-éléments et son taux élevé en fructose.

Ce miel est une vraie grâce pour la peau : il stimule la production de collagène et active la réparation tissulaire. Sa concentration en glucose oxydase lui permet de rétablir et d’entretenir la respiration cellulaire de la peau.

Finalement, le miel est un allié pour tous les types de peau et il sait sublimer à merveille nos soins de la gamme Le Miracle du Miel.

 

Être beegan

Chez Exertier, la préoccupation de l’environnement est au coeur de la création. Quand la gamme Miracle du Miel a été créée, il a été évident pour Julie de s’engager dans la protection des abeilles.

Notre miel de montagne d’altitude est cultivé par des apiculteurs artisans engagés dans la protection des abeilles. Nous nous sommes engagés à laisser du miel aux abeilles pour l’hivernage afin d’assurer leur bien-être.

Nous ne tuons évidemment pas les reines de nos essaims d’abeilles.

Au cours de la production de notre miel, nous n’utilisons jamais de néonicotinoïde, cet insecticide surnommé le “tueur d’abeilles”.

La “no-list” Exertier

 

Pour Julie, la fondatrice d’Exertier, c’est une évidence de permettre à nos clients de profiter d’une beauté efficace sans pour autant mettre en péril leur santé. En fondant Exertier, Julie savait qu’elle voulait faire plus. Elle voulait faire plus que la réglementation : être plus respectueuse, être plus exigeante, plus honnête…

 

C’est naturellement que la « no-list » Exertier s’est crée.

 

 

Et c’est aussi naturellement que nous la mettons à disposition de nos clients. Ainsi, chacun est libre de faire ses choix cosmétiques en étant pleinement informé.

L’Europe prévoit 1376 ingrédients à bannir des formulations cosmétiques dans sa réglementation. (Saviez-vous que la réglementation étasunienne prévoit la restriction ou l’interdiction de seulement 12 produits en cosmétique ?)

Exertier a fait le choix de bannir plus de 2000 ingrédients potentiellement dangereux, allergènes, perturbateurs endocriniens…

 

 

Voici une partie de notre liste d’ingrédients bannis. Vous ne retrouverez jamais ces ingrédients dans nos soins clean et fait en France.

Nos soins sont formulés…

    • sans Aluminium
    • sans Ammonium quaternium
    • sans BHA et BHT. L’hydroxyanisol butylé et le butylhydroxytoluène sont des antioxydants utilisés pour éviter le rancissement des corps gras. Ils sont aussi de potentiels perturbateurs endocriniens, sensibilisants et toxiques pour le foie, les reins et les poumons.
    • sans Colorants artificiels. Les colorants artificiels sont faciles à produire et peu coûteux. Ils sont obtenus après de nombreuses modifications d’extraits de minerais ou de déchets industriels (entre autre). Les colorants artificiels peuvent engendrer des risques cancérigènes, allergisants et photo-sensibilisants.
    • Conservateurs :
        • sans conservateurs ethers de glycol (comme le Phenoxyethanol, les 2-butoxyéthanol et Ethoxydiglycol). Ces conservateurs sont potentiellement cancérogènes. Ils sont habituellement utilisés comme solvant pour mélanger l’huile et l’eau. Néanmoins, il est possible de s’en passer.
        • sans conservateurs organo-halogénés (comme le Triclosan, Méthylisothiazolinone, Méthylchloroisothiazolinone, Chlorphenesin, Chloroxylénol et Butylcarbamat)
    • sans Parabènes et Aldhéhydes
    • sans DEAT/TEA/MEA/ETA
    • sans Dérivés pétrochimiques
    • sans Dioxide de titane
    • sans Écrans solaires synthétiques. Certains filtres chimiques peuvent avoir une activité oestrogénique, être allergisants ou perturbateurs endocriniens. Certains peuvent même traverser la barrière de la peau. Surtout, beaucoup de ces filtres sont un désastre écologique. C’est la raison pour laquelle ces écrans synthétiques figurent sur notre no-list.
    • sans Huile de Palme. Ce n’est pas nouveau, la forte demande de production d’huile de palme est, depuis longtemps, un facteur important en cause de divers dérèglements écologiques (déforestation, destruction de la biodiversité, …) dans plusieurs régions du monde telles que l’Asie du Sud-Est, l’Amérique du Sud et d’Afrique de l’Ouest. Si elle est peu chère et très présente autant dans l’industrie alimentaire que cosmétique. Cependant, vous ne la trouverez jamais dans nos formules.
    • sans Huiles essentielles. Ça a été un point clé dès le début de l’aventure Exertier pour Julie. Celle-ci est fortement allergique aux huiles essentielles. Pendant sa première grossesse, elle désespérait de ne trouver aucun produit cosmétique sans huiles essentielles dans les rayons bio. Ça a été un déclic pour elle.
    • sans Huiles végétales hydrolysées et estérifiées
    • sans Huiles minérales. Les huiles minérales sont des huiles issues d’un raffinage pétrolier. D’abord, elles n’ont pas d’apport nutritif poussant la peau à s’auto-réguler et sont donc très addictives pour celle-ci. En effet, la peau peut vite se reposer sur l’application du produit pour maintenir son hydratation par exemple et elle devient paresseuse et n’essaye plus de le faire seule. Ensuite, les huiles minérales font office de barrière occultante sur la peau et peuvent ainsi en boucher les pores et favoriser l’apparition de boutons.
    • sans Hydroquinone
    • sans Ingrédient ethoxylés (PEG, Ceteareth, Polysorbate, Steareth, SLS, etc.)
    • sans Métaux lourds qui sont connus pour avoir des effets neurotoxiques.
    • sans Methoxyethanol
    • sans Nanoparticules. Les nanoparticules sont particulièrement nocives pour l’écosystème marin mais aussi potentiellement à risque sur notre peau. Souvent présentes dans les formules de protection solaire, les nano-particules permettent d’obtenir un texture fluide et facile à appliquer sur la peau. Il n’y en a pas dans vos soins Exertier.
    • sans OGM
    • sans Phtalates
    • sans Silicones. Dans un premier temps, il faut dire qu’une grande partie des silicones représente un danger pour l’environnement. En effet, certains silicones mettent des centaines d’années à disparaître entièrement de la nature. Il sont également toxiques pour la faune et la flore. Aussi, des études récentes démontrent un potentiel risque cancérigène relatif à certaines formes de silicones.
    • sans Sodium Laureth Sulfate

 

Plus d’informations…

Si vous avez la moindre question sur notre “No-List”, ingrédients bannis de nos formules, vous pouvez nous envoyer un message en restant sur ce site ou nous envoyer un email à info@exertier.fr.

Les indispensables de la salle de bain de Julie Exertier

Si cette période nous a enseigné une chose, c’est de savoir reconnaître l’indispensable dans notre quotidien. Sans l’accès à ses produits et accessoires habituellement (prefs), Julie a du s’adapter au moment en trouvant des alternatives à ses essentiels beauté.

Le 29 avril dernier, Julie a partagé toutes ses idées au cours d’un live Instagram. Que vous l’ayez raté ou ayez besoin d’un rappel, cet article vous est destiné !

 

Salle de bainOn commence toujours par se nettoyer la peau avec un produit huileux ou gras

L’incontournable numéro 1 dans la routine de Julie est sans aucun doute le double nettoyage et cette étape commence par un produit huileux. C’est un moment que l’on prend pour masser son visage tout en décollant maquillage et particules de pollution. Pour ceux qui n’aiment pas les produits qui leur laissent la peau grasse, sachez que des produits en 2 phases existent. Ils ont une phase grasse et une phase laiteuse qui est activée au passage de l’eau ce qui permet de ne pas laisser d’effet gras sur la peau.

Julie utilise en ce moment l’Huile Démaquillante Délicate Rosier Sauvage de chez Pai, qui est parfaite pour sa peau sensible et qu’elle masse sur son visage pendant 30 secondes. Son odeur est juste divine !

L’alternative économique : Vous pouvez utiliser une huile de noisette, de jojoba (notamment si vous avez la peau sèche) ou une huile d’amande douce pour cette étape. Sachez qu’il n’y a pas de différence entre les huiles cosmétiques et les huiles alimentaires à la condition que l’huile soit bio et ait été pressée à froid (une huile chauffée perd en qualité). En tenant compte de ces critères, n’importe quelle huile fait l’affaire !

 

 

eau claireOn termine le nettoyage avec un 2ème produit aqueux

L’idéal de cette deuxième étape est de trouver un produit non astringent qui ne “décape” pas la peau. Julie utilise en ce moment le Gel Nettoyant Visage de chez Prescription Lab à l’eau de rose et à l’aloe vera (n’est plus disponible sur le site de Prescription Lab mais trouvable sur Amazon ici) qui est un produit moussant très délicat, 98% d’origine naturel et qui est très agréable sur la peau.

L’alternative économique : Julie recommande la Mousse Nettoyante Fleur de Vigne de chez Caudalie à 13,90€ les 150mL. Vous pouvez même trouver une composition tout à fait respectable chez Monoprix avec la Mousse qui Nettoie la Peau de leur gamme à 5,69€ les 150mL.

En résumé : le double nettoyage est vraiment le must-do d’une bonne routine beauté.

Le matin, on a beaucoup moins besoin de se nettoyer la peau car la peau se reconstruit d’elle-même pendant la nuit. Donc, pour la routine du matin une eau florale peut suffire (Sanoflore en propose plusieurs par exemple). Il faut cependant s’assurer que cette eau ne contienne pas de tensio-actifs.

 

On rince les produits avec une eau minérale

C’est l’étape qui permet de finaliser le nettoyage. Au lieu d’utiliser l’eau du robinet que l’on sait très calcaire parfois (voire trop chlorée par les temps qui courent), Julie conseille d’utiliser une eau minérale.

Julie utilise un spray d’Aix les bains mais n’importe quelle eau minérale fonctionnera de la même façon. Il est possible d’adapter cette étape à votre type de peau. Julie mentionne par exemple Avène pour les peaux sensibles et le Sérozinc de La Roche Posay pour les peaux à imperfections.

 

Sérums ExertierOn passe à l’étape clé du Sérum

Après le nettoyage de la peau, le sérum est un soin transformateur. Si la crème préserve la peau et évite sa dégradation, le sérum est une cure ou un traitement pour celle-ci. Un sérum est plus aqueux qu’une crème (d’ailleurs, dans une routine, on va toujours du plus fluide au plus aqueux).

Julie adapte toujours sa routine à ses besoins du moment. Elle utilise trois sérums pendant ce confinement : notre Sérum Éclat Intense, notre Sérum Global et le Sérum Hydratant OhMyCream.

Notre Sérum Éclat Intense présente un petit plus : il permet à la peau de s’armer pour s’hydrater toute seule et lui apporte des nutriments. L’algue rouge qu’il contient déclenche la production d’acide hyaluronique qui permet à la peau de capter l’hydratation d’elle même par la suite.

Julie alterne avec notre Sérum Global. C’est un sérum qu’elle recommande d’utiliser pendant 28 jours pour observer les effets. Ce sérum concentré en plantain lancéolé et en pro-collagène est l’allié parfait pour atténuer ride, tâche et manque de fermeté.

 

On protège son regard

Julie applique son contour des yeux avant la crème. Elle utilise en ce moment notre Soin Regard qui a l’avantage d’être proposé dans un format inhabituel sur le marché : 30mL. Cette offre permet d’être généreux dans l’application et d’assouvir le besoin d’hydratation du contour de l’oeil. Un astuce pour ne pas délaisser une partie du regard est de dessiner un huit horizontal avec le bouts de ses doigts en appliquant le soin. Cela permet de n’oublier aucune partie importante : arcades, coins externes des yeux (pattes d’oie), entre les sourcils (ride du lion), sous les yeux, etc.

 

On hydrate notre peau

Julie utilise la Crème de Soin et l’Huile des Cimes pour cette étape finale.

La Crème de Soin Exertier enveloppe sa peau et l’hydrate parfaitement. Les ingrédients phares de la Crème de Soin sont l’Or de l’Orchidée, l’huile d’argan bio, le pro collagène et l’huile de pépin de raisin bio : un cocktail parfait pour les peaux en manque d’hydratation et dans le besoin de traiter les signes de l’âge et le manque de fermeté.

On peut évidemment utiliser un crème de jour comme crème de nuit et inversement.

Huile des Cimes Exertier

Julie préfère utiliser une huile pour sa routine du soir :

Comme nous l’évoquions plus haut, la peau se reconstruit pendant la nuit alors en lui apportant du gras, on l’aide à reformer sa barrière hydrolipidique et on se réveille le matin avec une peau repulpée et bien rebondie. Julie (comme le reste de l’équipe et toutes les clientes l’ayant testée) est addicte à notre huile chouchou : l’Huile des Cimes. C’est une huile sèche qui donne de l’éclat et rend son rebondi à la peau tout en l’hydratant parfaitement. Sa texture et son odeur sont à tomber et c’est réellement “l’huile qui réconcilient les gens avec l’huile”.

Si vous cherchez une alternative économique, vous pouvez évidemment utiliser une huile classique comme pour la première étape du nettoyage : une huile de noisette peut être très agréable pour terminer votre routine du soir par exemple.

Quand elle en ressent le besoin, Julie fait une cure de notre Grand Soin qu’elle utilise chaque soir pendant 28 jours. Ce soin apporte nutriments et hydratation et vient remplacer sérum, huile et crème. Il lui permet de régénérer parfaitement sa peau.

 

Parfois, on prend le temps

Masque Soin Exertier

Prendre le temps de se faire un masque, c’est prendre du temps pour soi.

Exertier et sa fondatrice ne prônent pas les gommages à grain qui abiment le film hydrolipidique et qui peuvent former des  micro abrasions, micro kystes et parfois des boutons. Julie favorise donc des masques peeling aux enzymes qui grignotent les peaux mortes. Avant de faire un tel masque il faut évidemment (comme tous les autres produits cosmétiques) le tester sur une petite partie de la main ou du bras afin de s’assurer que la peau ne va pas réagir.

Après un voyage en avion ou une exposition au Soleil, Julie a l’habitude de pallier à la déshydratation de sa peau en laissant poser un masque hydratant toute la nuit. Il faut prêter attention à la composition pour s’assurer qu’on peu le laisser poser. C’est le cas de notre Masque Soin. Effet bonne mine, peau éclatante et en pleine santé assuré !

Même sans ces facteurs déshydratants, il est important de faire des cures d’hydratation ; Julie conseille 1 masque hydratant par semaine dès 20 ans. Elle en fait 2 à 3 par semaine en ce moment.

L’alternative économique : le masque U bio à l’Aloe Vera a une composition très simple et hydrate bien. Vous pouvez également faire poser une huile de tournesol pendant 40 minutes à 1 heure.

 

Quelques conseils en plus…

Pour éviter pluchages et réactions et pour maximiser les effets de vos soins, l’idéal est d’utiliser un sérum et une crème d’une même marque. Ils fonctionneront mieux ainsi car les formules ont été travaillées en synergie et sont donc complémentaires.

Le déodorant qu’utilise Julie en ce moment : le déodorant Détox d’Ho Karan. Il est simplement top : efficace et sa composition est courte et clean.

On a demandé à Julie “quel est le meilleur anti-âge ?” sa réponse : On s’en fiche de l’anti-âge, il faut avant tout savoir accompagner sa peau. Donc on fait attention à la composition de son sérum, de sa crème, etc. On prend du temps pour soi en se massant au Gua Sha. Le Gua Sha est vraiment un allié top quand on veut atténuer les rides et ridules et qu’on veut retrouver l’arrondi de son visage. C’est une discipline de long terme, il faut s’y tenir pour voir des effets durables, mais ça vaut largement le temps passé à se masser. Suivez notre tutoriel de massage Gua Sha ici. Aussi, se protéger du Soleil et éviter la cigarette aide à préserver une peau jeune.

Le massage du visage au Gua Sha

 

C’est l’outil indispensable du moment : le Gua Sha. Comme de nombreux outils de massage énergétiques dont le Gua Sha est le cousin, il agit sur la circulation lymphatique et permet d’éliminer les toxines et de stimuler la circulation sanguine. Les bienfaits du massage au Gua Sha sur le visage sont particuliers : il permet d’activer la renouvellement des cellules et de redonner du glow (et de l’éclat) au teint.

Sur le court terme, le Gua Sha redonne de la rondeur aux courbes du visage, atténue les rides et ridules et illumine le teint.

Après plusieurs semaines de massages journaliers au Gua Sha, on observe un ralentissement de l’apparition des rides et ridules, la peau se raffermit et les tâches s’estompent.

 

Comment faire un bon massage au Gua Sha ?

 

 

Commencez avec un visage propre et préparez votre peau avec l’Huile des Cimes.

Deux pressions de l’huile des Cimes sur le bout des doigts suffiront pour le massage de votre visage et de votre cou.

 

 

 

 

 

Placez le Gua Sha à plat contre le visage et commencez par le front.

Faites des mouvements avec une pression douce mais ferme, en partant des sourcils vers la racine des cheveux afin de lisser les rides.

 

 

 

Pour le contour des yeux, passez délicatement le Gua Sha du coin interne de l’œil vers la tempe. Le contour de votre oeil est une zone très sensible, il est donc important d’appliquer une pression légère. Ce geste permet de diminuer l’apparence des cernes et des poches.

 

 

 

 

 

Continuez avec les joues.

Glissez dans un mouvement extérieur à partir du pli du nez jusqu’à l’oreille pour un effet lifting naturel.

 

 

 

 

 

Estomper les rides du sourire en massant la bouche avec la partie incurvée de votre Gua Sha.

 

 

 

 

 

Passez à la mâchoire en utilisant l’extrémité du Gua Sha avec les deux courbes.

Commencez par le menton et allez jusqu’à l’oreille. Ce geste permettra de raffermir l’apparence du contour du visage.

 

 

 

 

 

Terminez par le cou avec un mouvement de bas en haut.

 

 

 

 

 

 

Prenez du temps pour vous avec ce massage et faites vous du bien.

 

Dans cet article :